L'AIRM est un
interlocuteur économique
représentant près de
200 entreprises et
8000 salariés
Vous cherchez un fournisseur ou un client parmi nos adhérents ?
Vous êtes ici : Accueil > Comprendre les problématiques

Comprendre les problématiques

 

L'écologie industrielle

Le projet SIEL de l'AIRM est un projet d'écologie industrielle. L'écologie industrielle est un concept innovant permettant d'associer protection de l’environnement et bénéfices économiques.

En effet, l’écologie industrielle a pour enjeu de faire évoluer l'ensemble du système industriel vers un mode de fonctionnement viable. Pour cela, elle cherche à s’inspirer du caractère cyclique du fonctionnement des écosystèmes naturels, permettant ainsi de limiter le prélèvement de ressources et le rejet de déchets.

Différents principes permettant de tendre vers ce résultat :

 

- La mutualisation de services, tel que ceux déjà proposés par l’AIRM comme la mutualisation du gardiennage, du service d’entretien des espaces verts ou de la collecte des déchets, fait partie de l’écologie industrielle. En effet, cela permet de réduire les coûts pour les entreprises, de rationaliser le transport, de sensibiliser au tri ou encore d’intégrer des clauses de développement durable (exemple : désherbage « zéro phytosannitaire » ). Les partages d'équipements (chaudière, parking, ...) ou de ressources (emploi à temps partagé,...) entrent également dans ce cadre.
 

- Les synergies de substitution représentent la seconde étape de cette action. Il s’agit de boucler au maximum les flux de matière et d’énergie en développant des symbioses industrielles. Elles permettent aux déchets ou co-produits d’un acteur économique de devenir une ressource valorisable pour un autre acteur. En effet, de nombreux co ou sous-produits, supposés inutiles, peuvent être utilisés par une autre activité, parfois pour des usages très différents.

 

L'économie circulaire

L’écologie industrielle est l’une des 7 démarches opérationnelles entrant dans le cadre de l’économie circulaire, avec l’écoconception, l’économie de fonctionnalité, le réemploi, la réparation, la réutilisation et le recyclage.

Plus d'informations sur le site d'Alterre Bourgogne

En optimisant les flux de matière et d’énergie d’un système, que ce soit au niveau d‘un produit ou d’un territoire, l’économie circulaire permet de lutter contre les enjeux actuels de raréfaction des matières premières ou de dégradation de l'environnement. Dans ce modèle, les sources d’énergie utilisées doivent être les plus renouvelables possibles et le recours aux produits nuisibles évité, mais le maillon essentiel est bien le zéro déchet. Cette économie n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement, puisqu’elle permet également la production de richesses.

Pour plus d'informations sur l'économie circulaire, retrouvez une vidéo de présentation du concept, ainsi que la publication de l'ADEME sur le sujet : "Osons l'économie circulaire !".

L’économie circulaire est un sujet très médiatisé actuellement. L’une des 5 tables rondes de la conférence environnementale de septembre 2013 été consacrée à ce sujet et l’un des objectifs principaux ressorti est de « favoriser l’essor de l’écologie industrielle et territoriale à l’échelle pertinente des territoires et des zones d’activités ». Retrouvez la restitution de la table ronde "Economie circulaire".

La région Rhône-Alpes, en précurseur, travaille sur ce sujet depuis plusieurs années. En 2012, ce travail a abouti au lancement d’un appel d’offre en association avec l’ADEME pour favoriser le développement de l’écologie industrielle sur deux territoires rhônalpins, dont le territoire de l'AIRM (voir Le projet SIEL de l'AIRM).

Avec le soutien de
  • Région Rhônes-Alpes
  • Mairie de Jonage
  • ADEME
  • Ville de Meyzieu
  • CCEL
  • Grand Lyon
  • SERL
Nos partenaires
  • SERPOL
  • SLR
  • Develay
  • Rhonis
  • Securitas
  • TARVEL